Accueil > Statut auto-entrepreneur et micro-entrepreneur > Questions fréquentes auto-entrepreneur > Cumul auto-entrepreneur de deux activités

Cumul auto-entrepreneur de deux activités


Une même personne peut-elle se déclarer auto-entrepreneur pour deux activités différentes ?

Le cas de l’activité mixte est prévu pour le statut de l’auto-entrepreneur. Dans ce cas, l’auto-entrepreneur doit indiquer, lors de son inscription, d’une part son activité principale et bien spécifier son activité secondaire dans les "autres activités". Après l’inscription au statut d’auto-entrepreneur, il reste parfaitement possible d’ajouter une activité secondaire à son activité principale par une opération modificative auprès de son CFE ou du site lautoentrepreneur.

Cette activité secondaire doit être accessoire de l’activité principale, ce qui signifie que ces deux activités doivent donc être proches et complémentaires et que cette seconde activité doit découler de l’exercice de son activité principale. Par exemple, un garagiste peut parfaitement vendre de l’habillement qui se rapporte à la course automobile (survêtements, gants, casquettes...). En revanche, la vente de jeans ne peut pas être considérée comme accessoire à l’activité principale.

Pour savoir si deux activités sont compatibles sous une même inscription au statut d’auto-entrepreneur, il est recommandé de prendre contact avec son CFE. Le CFE a en la matière un rôle de conseil et ne peux interdire à un auto-entrepreneur de s’inscrire auto-entrepreneur pour deux activités radicalement différentes. En revanche, et après avis et mise en garde par le CFE, le greffier peut refuser une inscription au statut d’auto-entrepreneur ou imposer une modification.

C’est l’addition des chiffres d’affaires de ces deux activités qui doit respecter le plafond prévu pour pouvoir bénéficier du statut d’auto-entrepreneur.

En 2011 par conséquent, deux conditions doivent être remplies simultanément :
 le chiffre d’affaires global annuel (somme des 2 activités) ne doit pas dépasser 81.500 euros,
 le chiffre d’affaires annuel de l’activité de services ne doit pas excéder 32.600 euros.

Au niveau des déclarations de chiffre d’affaires pour le paiement des cotisations sociales, l’auto-entrepreneur déclare séparément les chiffres d’affaires réalisés pour chaque activité (chiffre d’affaires sur lesquels sont appliqués des taux de cotisations différents, de 12% pour les activités d’achat-revente, 21,3% pour les services et 21,3% ou 18,3% selon les cas (RSI ou CIPAV) pour les professions libérales (voir régime social AE).

En revanche, deux personnes physiques vivant en couple (mariés, pacsés ou non) peuvent tout à fait se déclarer chacun auto-entrepreneur et chacune devra respecter le chiffre d’affaires maximum prévu pour une auto-entreprise. Cependant, on ne peut pas inscrire son conjoint auto-entrepreneur et assurer à sa place son activité...

EN CONCLUSION :

Un auto-entrepreneur peut-il cumuler deux activités ?




Messages

  • est-il possible d’avoir les deux activités suivantes, prestations de service (commercial) et vente de chaussures de sport. En sachant que mes prestations de services n’ont absolument rien de commun avec la vente de chaussures et autres
    Merci

  • Bonjour,
    Je désire créer une autoentreprise dans l’artisanat tout en cumulant mon emplois actuel.
    Ma question : est -il possible de cumuler à la fois un emplois à 35h et avoir une autoentreprise à coté ?
    Merci d’avance
    Cordialement.

  • Bonjour,

    Je souhaite cumuler 2 activités sous le statut d’Autoentrepreneur. Elles seront exercées dans le même milieu mais le corps de métier n’est pas le même. D’une part, il y aura de la relaxation que je travaille dans le milieu sportif, d’autre part, il y a de l’affiliation de clubs et professeurs à une marque de sport. Activé secondaire payée tout les 3 mois.

    Ne peut ton pas jouer sur les activités pour réussir à associer ces métiers ?

    Merci à vous.

  • Bonjour,

    Je souhaite démarrer une activité en auto-entreprise en faisant du conseil en informatique. Hors je vais être amené par moment à aussi effectuer de la vente de matériel, qui sera je pense la plupart du temps liée à une prestation de service qui en découlera.

    Donc je pense déclarer en activité principale le conseil (donc libéral ???), et en secondaire la vente. Déjà suis-je sur la bonne voie ?

    Si je comprends bien je serai donc soumis au plafond de CA de 80k€, dont un plafond de 32k€ pour la partie service, il reste donc 48k€ pour la partie vente ? (d’après les infos qui m’ont été communiquées lors de mon coup de fil à l’autoentrepreneur.fr, mais la conviction n’était pas totale).

    Ensuite, au niveau charges, la partie principale étant le conseil, je serai à 18,30%. Mais qu’en est-’il de la partie vente ? Va-t’elle être au même taux que l’activité principale (du coup un fort impact à prévoir pour moi sur le tarif de revente de matériel) ou sera-t’il calculé indépendamment en vente de marchandise à 12% ?
    Vais-je devoir tenir deux livres pour la partie comptabilité ?
    Vais-je devoir séparer les factures de service et de vente ?

    Je sais ça fait beaucoup de questions, mais j’aimerai commencer avec une base saine et éviter les tracas administratifs.

    Merci d’avance de votre aide.

    • Le total de vos activités commerciales et libérales ne devra pas dépasser le plafond de 80.300€ effectivement, et vos seules activités de conseils seront limitées à 32.000€.

      Vos deux activités seront soumises à des taux de cotisations différents :
       18,30% pour votre activité de conseil,
       12% pour l’activité d’achat-revente.

      Vous devrez donc non pas tenir deux registres distincts (il n’existe qu’une seule entreprise) mais pouvoir différencier les deux chiffre d’affaires réalisé. Sur tableur par exemple, il est facile de distinguer sur deux colonnes les chiffre d’affaires facturés pour ces deux activités (chaque ligne correspondant à un numéro de facture, certaines factures étant effectivement réparties entre les deux activités car il faut conserver une organisation où une facture correspond à une intervention qui peut nécessiter du conseil ET la vente de matériel) et d’obtenir le chiffre d’affaires par activité (la base de calcul des cotisations).

  • Bonjour,

    J’envisage 2 activités en auto-entrepreneur.
    Une activité en profession libérale (cours musique) donc CIPAV (bnc) et éventuellement une autre dans le conseil (assistance dans l’informatique voire un autre domaine qui n’a rien à avoir avec la musique ou informatique) pour laquelle je ne sais pas encore si c’est CIPAV ou RSI. (au passage si vous savez... ;))

    Je vous cite : "Ces deux activités devront donc être proches et complémentaires"

    Mes questions sont donc :
     Peut-on avoir 2 activités qui ne se ressemblent pas du tout (musique et informatique par exemple dans mon cas) ?
     Peut-on avoir 2 activités qui ne dépendent pas de la même caisse de retraite (CIPAV et RSI) ?
     Si c’est possible, et en admettant que la 1ère activité soit CIPAV (BNC)et l’autre en RSI (BNC), comment ça marche pour les seuils ? La somme des CA des 2 activités ne doit pas dépasser 32100€ ? Ou est-ce que chacune a un seuil à 32100 ?
     Si c’est pas possible, ’y a-t-il une astuce ? ;)

    Merci bcp par avance.

  • bonjour
    je suis actuellement declaré auto-entrepreneur depuis avril 2010 dans la vente de pièce automobile et je souhaite aussi des vetements et accessoires de femmes.
    pourrai je alors integrer cette activité dans mon entreprise ?

    merci

    cordialement

    • Vous pouvez parfaitement exercer une activité accessoire à votre activité principale lorsque cette activité secondaire découle de l’exercice de votre activité principale (vente gants sports, casquettes, vêtements liés à l’automobile dans un garage par exemple). En revanche, la vente de prêt à porter n’ayant rien à voir avec votre activité de vente de pièces automobiles n’est pas évidente mais peut toujours être tentée. Pour cela, vous devez déclarer cette opération modificative de votre activité auprès de votre CFE (qui vous apportera un avis). Ensuite, le greffier acceptera ou non cette activité secondaire.

  • Bonjour, j’ai actuellement 2 activités (salariée (principale) + autoentrepreneur depuis plus d’un an). Je vais bientôt me faire licencier de mon activité salariale et j’aurai donc souhaiter me mettre à 100% en auto-entrepreneur et bénéficier de l’ACCRE. Est-ce applicable à mon statut actuel ou devrais-je créer une activité secondaire pour en bénéficier ?
    Merci pour l’aide.

  • bonjour, je souhaite devenir auto entrepreneur en tant que professeur de gymnastique, j(aimerais savoir si je peux et sous quelles conditions pécuniaires exercer mon métier dans les installations municipales ou au sein d’associations (salle de sport, gymnases)ou sinon où et à qui m’adresser pour louer des salles. Merci

  • Je souhaite cumuler deux activités totalement différentes : la première (qui devrait être dans un premier temps l’activité principale) serait une activité libérale (consultant, formateur en entreprise : mon métier de base) et la deuxième (fabrication de textile) relevant des activités artisanales.

    Ce type d’enregistrement en tant qu’auto-entrepreneur est il possible ?

    Et si oui dois je m’inscrire à la chambre des métiers pour mon activité secondaire de fabrication de textile ?

    Si cela n’est pas possible, puis-je cumuler un statut de conjoint collaborateur (de l’entreprise individuelle de mon mari qui exerce une activité libérale semblable à la mienne) et un statut d’auto-entrepreneur pour mon activité artisanale ?

    • Suite à un cas similaire, j’ai contacté le juriste du CFE de ma région. Il m’a évidemment confirmé qu’un auto-entrepreneur peut exercer une activité secondaire dès lors que cette activité est accessoire de son activité principale.

      En ce qui concerne des activités sans aucun lien, il m’a conseillé de me rendre dans mon CFE pour recevoir des conseils. En effet, le personnel des CFE ne peut vous interdire de déclarer deux activités très différentes, mais seulement vous apporter leurs conseils, que vous êtes libre ensuite de suivre ou non.

      Enfin, c’est le greffier qui peut ensuite refuser, après avis du CFE, l’exercice d’activités très différentes avant toute publicité dans le bulletin officiel.

      D’un greffier à un autre, d’un jour à l’autre, des cas similaires peuvent donc être acceptés ou refusés, même si la règle est qu’un auto-entrepreneur ne peut exercer que des activités accessoires à son activité principale...

      Merci de nous tenir au courant de vos démarches, votre question est en effet récurrente.

  • bonjour,

    je souhaite cumuler deux activités,la première auto-entrepreneur dans la pose de film solaire automobile la deuxième travailler en tant qu’intérimaire dans un emploie quelconque, sachant que, je doit-être enregistré comme auto-entrepreneur sous peut et dans la foulé trouver un job en intérim afin de subvenir a mes besoins
    car pour commencer l’auto-entreprise ne pourra a elle seul me convenir.
    l’intérim sera certainement ma source de revenue numéro 1.
    est-ce possible ?
    merci pour votre réponse.

  • Bonjour je vien d’obtenir le statut auto entrepreneur dans le service aux entreprises et plus particulièrement le nettoyage industriel, et je voudrais égalment faire du servie aux personnes .est ce possible ? merci de votre réponse.

  • Bonjour,

    J’ai, depuis début novembre, mon nouveau statut d’auto-entrepreneur. Lors de ma déclaration j’ai inscrit comme première et principale activité effectuer des ménages et j’ai bien inscrit en activité secondaire faire du secrétariat.
    Ayant reçu à la suite mon certificat d’inscription au répertoire des entreprises et des établissements j’ai pu constater que cette deuxième activité n’était inscrite nulle part...

    Comment savoir si cette dernière a bien été prise en compte parce que je commence à avoir un doute sur la faisabilité de cette association ?

    Et sinon est-il possible de la rajouter ? Comment procéder ?

    Merci d’avance pour votre réponse.

  • Je suis autoentrepreneur depuis 18 mois en tant qu’électricien, je facture ma main d’oeuvre et bien sur le matériel que je fourni avec une marge supplémentaire. On m’a dit que je n’avais pas le droit, et qu’il me fallait déclarer l’activité de revente de matériel électrique. Dois-je donc déclarer une seconde activité en rapport avec mon activité principale ?

  • Bonjour je suis auto-entrepreuneur et j’aide des particuliers à vendre leur voiture sur internet en diffusant des annonces à leur place et en prenant une commission sur la vente si je leur trouve acheteur. je suis donc en prestation de service. Pour cela, j’ai acheté des abonnements chez les principaux sites autos pour diffuser des annonces. Ma question est :

    J’ai des abonnements pour 100 voitures à diffuser sur internet. je n’en diffuse que 40 à 50 actuellement, donc je voudrais vendre directement aux particuliers les abonnements qui restent. j’ai payé pour avoir les abonnements, si je les revend, ça serait considéré comme achat/vente, je passerais ainsi en vente de marchandise et donc à 12% de charge et une limitation à 80000€ en chiffre d’affaire ?

  • Bonjour, je suis inscrite comme formateur de langue depuis septembre 2009 et je voudrais faire une deuxiéme activité pour plus de revenus.Je dèja suivie plusieurs cours à l’ étranger et j’aimerais faire connaître ma passion pour la pâte à modeler,(ce loisir est encore peux connu en France).Pourrai-je donner de cours à des particulier tout en utilisant mon statu d’autoentrepreneur ? Merci de votre atention.

  • bonjour, je suis en train de surfer sur le net pour aller à la pêche aux infos. Effectivement, je me renseigne pour savoir comment devenir auto-entrepreneur. J’ai une activité salariée ( cdi plein temps qui me laisse de nombreuses plages horaires libres) de ce fait , je voudrais mettre à profit une de mes compétences . De nombreuses personnes m’ont fortement conseillé ce statut. Mais ... car il y a souvent un mais... cette compétence est la voyance. Je souhaiterais proposer ma candidature dans les cabinets spécialisés sur ce thèmes , j’ai eu quelques demandes mais ne sait comment , m’ y prendre. On me demande un n° de SIREN ? ok, je vois ce que sais , je dois m’inscrire à l’usraff, c’est bien cela ? Autre question. Si je suis déjà salariée dans un tout autre domaine( éducatrice) , comment cela se passe t-il au niveau des déclarations d’impôts, est-ce cumulable avec ma déclaration d’impôts sur mon revenu ( cdi) ou faut -il que je fasse une déclaration à part ? Et je vois qu’on parle de plafonnement pour statut AE , le plafonnement , c’est par rapport à revenus annuels de mon cdi + ce ke je gagnerais en tant qu’ Auto-entrepreneur ? ou est ce bien distinct en ce qui concerne le calcul pour AE ? Merci debien vouloir m’éclaircir sur ce point.

    • Pour un voyant, vous auriez pu vous douter que des forums plus appropriés à vos questions étaient disponibles sur le site (désolé, mais la plaisanterie était tellement facile...) :
       SIREN = numéro d’identification d’une entreprise que vous obtiendrez suite à une inscription au statut d’auto-entrepreneur,
       cumul salarié - AE possible pour des activités distinctes,
       chiffre d’affaires maximum = prend en compte l’activité d’AE uniquement, pas vos salaires,
       votre revenu d’AE sera à déclarer sur votre déclaration annuelle d’impôt, comme vous déclarez vos salaires (mais sur une autre ligne).
      Tous les détails dans les articles suivants :

      Voir en ligne : comprendre statut AE

  • Bonjour,
    Vous dites :
    En 2011 par conséquent, deux conditions doivent être remplies simultanément :
     le chiffre d’affaires global annuel (somme des 2 activités) ne doit pas dépasser 81.500 euros,
     le chiffre d’affaires annuel de l’activité de services ne doit pas excéder 32.600 euros.

    Cela signifie t’il que l’on peut déclarer 32 600 € en activité de service PLUS 48 900 € en acticité de négoce ?

  • Bonjour
    je réfléchis pour me monter en auto-entrepreneur en création de vêtements sur mesures (Mariage ect...) entre autre, pourrais je aussi vendre des accessoires ?, je suis aussi graphiste et pensait que je pourrais cumuler ces deux activités.
    deux activités différentes mais qui sont artistique toutes les deux, sachant qu’un faire part de mariage par exemple rejoins bien la première activité.

    Qu’en pensé vous ?

  • Bonjour,
    Je vais m’inscrire dans les prochains jours en autoentrepreneur en tant que "mandataire judidiciaire" (nouvelle appelation de "gérant de tutelle"). Je souhaite également faire une autre activité en auto-entrepreneur : assistant personnel (aide aux démarches, traduction pour les britanniques vivant en france). Est-ce que les 2 activités vous paraissent compatibles ? (en mon sens oui, dans la mesure où l’objet du travail reste sensiblement le même, à savoir veiller à ce que les droits de la personne soient respectés). A vous lire. Cordialement

    • Effectivement, les liens entre les deux activités semblent permettre ce cumul, mais il faudrait comparer les codes APE correspondants, voir s’ils sont proches dans la nomenclature. Dans tous les cas, la meilleure solution consiste à vous rendre dans votre CCI, à votre CFE, et d’obtenir l’avis d’un conseiller, car ce sont les recommandations du CFE qui permettent de faire passer ou non un cumul d’activité.

  • Bonjour
    Je suis actuellement salarie dans une entreprise d’ électricité puis je me déclarer en auto entrepreneur dans le même domaine tout en conservant mon poste de salarie ?

  • Bonjour

    Actuellement au chomage, je veux creer ma société dans le sport et le loisir.
    Je voudrais avoir, comme activité principale, la possibilité d’etre prestataire de services aupres d’associations sportives. Ainsi les aidés à former des sportifs et des entraineurs mais aussi les aider à mieux gerer leurs associations.
    Jusque là, pas de soucis. De plus, j’aimerais creer des stages sportifs. C’est à dire, vendre des semaines de stages